Qu’est-ce que l’innovation ? Quelles en sont les étapes ?

Qu’est-ce que l’innovation ? Quelles en sont les étapes ?

INTRODUCTION

L’innovation fut un temps associée à la science avant d’être devenue un terme commun que l’on retrouve dans la plupart des slogans de société : « Stimulateur d’innovation », « leader mondial en innovation » et bien d’autres. Cependant, peu de personnes peuvent clairement définir l’innovation et il est souvent difficile de se mettre d’accord, aussi bien avec ses collègues,  ses clients ou ses fournisseurs sur la manière à adopter pour innover. Le but de cet article est de vous faire découvrir les bases de cet environnement et de répondre aux questions suivantes: Qu’est-ce que l’innovation ? Quelles en sont les étapes ?  

 

 

LES BASES D’UNE INNOVATION 

Je vous propose aujourd’hui la définition de l’innovation d’Adrien Lecossier, Docteur en management de l’innovation radicale : « L’innovation est un processus de création de changements se réalisant par l’introduction d’une nouveauté dans un système établi. D’un point de vue plus conceptuel, on peut dire que la définition de l’innovation repose sur deux axes: le premier considère l’innovation comme une nouveauté (un résultat) aussi diverse soit-elle (produit, processus, organisation, service, …) et le second la considère comme un processus. L’innovation en tant que processus est le moyen de générer une nouveauté, pour l’introduire dans un environnement au moyen d’une bonne adoption qui s’accomplit par des changements ». Dans cette définition, nous avons les deux points essentiels et complémentaires : la nouveauté et le processus. En effet, la nouveauté ne peut exister sans son processus d’innovation car elle en est son résultat. De plus, nous pouvons définir une nouveauté comme innovation seulement si elle est adoptée par son environnement. Bon nombre de personnes ont créé des nouveautés qui ne sont pas devenues des innovations car le public n’était pas présent pour cette application.

 

Prenons un exemple simple pour illustrer cette définition. Nous sommes aujourd’hui dans le monde du tout connecté : les montres qui peuvent téléphoner, les réfrigérateurs qui font les courses à votre place, les détecteurs de fumée qui analysent les composants de l’air ambiant et bien d’autres. Pour rester dans cette thématique, nous avons développé une fourchette connectée qui permet d’étudier l’impact de la vitesse d’absorption de la nourriture sur l’état de santé des enfants. Notre fourchette est une nouveauté car elle est le résultat d’une association de plusieurs éléments qui n’ont jamais été fusionnés auparavant. Afin de considérer cette fourchette connectée comme une innovation, nous devons l’inclure dans son environnement. Dans notre cas, l’environnement est le réfectoire des enfants qui nous permet d’avoir un domaine d’étude fiable et répétable (quantité de nourriture donnée identique et suivi des enfants). Pour résumer, une innovation découle de l’équation suivante : 

Innovation, Nouveauté, processus d’innovation, Idéation

PROCESSUS D’INNOVATION

Une nouvelle question vient donc se poser : Que signifie « processus d’innovation » ? Tous les types d’innovations ont besoin de prendre en compte des facteurs très divers sur une multitude de domaines. Deux types de modèles de processus ont été établis : les modèles linéaires et les modèles interconnectés. Nous allons aujourd’hui nous concentrer sur le modèle linéaire qui est le plus simple à appréhender. Il se décompose de la manière suivante :

Innovation, Nouveauté, processus d’innovation, Idéation

Information : Étape la plus importante du processus car elle va entièrement définir les autres étapes de celui-ci. L’information ne vient pas forcément du domaine prédéfini mais elle est bien souvent ouverte à tous les domaines. Par exemple, un constructeur automobile ne va pas rester cantonné à son domaine lors d’une amélioration de produit mais se renseigner auprès des autres secteurs tels que l’aéronautique, la domotique voire le médical. L’étape d’information nécessite une curiosité constante à laquelle on ajoute le plus souvent des outils de veille automatique sur le contexte, le marché et la concurrence. Pour chaque étape du projet, un retour à l’étape information est nécessaire (veille brevet pour la phase idéation et sélection, veille technique pour la conception etc.).

 

Idéation : Étape de création d’idées plus communément appelé phase de créativité. Elle permet, suite aux retours de l’information, de générer un début de réflexion et formaliser les premiers bases d’une « invention ».  Qu’elles soient simples ou plus complexes, de multiples méthodes permettent de stimuler cette génération d’idée dont voici quelques exemples.

 

–          La méthode Océan bleu ou la méthode C-K sont longues à mettre en place (plusieurs mois) car elles regroupent les trois premières étapes d’un processus (Information, Idéation et Sélection). Cependant, elles permettent une génération d’idée très fiable et préparent au mieux les étapes de conception, de validation et de mise en œuvre.

 

–        Les méthodes plus « classiques » telle que les 5 Why, les 6 chapeaux voire même tous les dérivés des « -storming » donnent des résultats dès la sortie de la session mais avec des idées plus dispersées. 

Prenons l’exemple des 6 chapeaux. Il s’agit d’une méthode qui nous incite à prendre du recul sur une situation ou une problématique donnée et l’observer sous 6 angles de vue bien distincts matérialisés par 6 chapeaux. Chaque participant prendra donc la parole chacun son tour afin de répondre à la problématique d’après la couleur de son chapeau. Les autres participants rebondiront ensuite sur ces propos d’après leur couleur et ainsi de suite.

Innovation, Nouveauté, processus d’innovation, Idéation

Chaque méthode possède ses avantages en fonction de son auditoire et des résultats à obtenir. C’est pourquoi il ne faut jamais négliger l’étape de préparation des sessions de créativité et de bien choisir ses méthodes. 

 

Sélection : Étape de synthèse de la phase d’idéation dont l’objectif est de définir une liste des critères à prendre en compte pour effectuer un tri des idées.  Ce tri peut s’effectuer en plusieurs phases avec des éliminations entre chaque round ou d’une seule passe. Le plus important est de rester cohérent avec son projet et d’utiliser les bons critères de choix (Ex : Disponibilité des compétences, des connaissances, temps global du projet, facteur sympathie et bien d’autres). 

 

Conception, Validation, Mise en œuvre : Étapes identiques à tout développement de produit, de service ou social. 

 

Si vous souhaitez vous renseigner davantage sur les processus d’innovation à modèles interconnectés, je vous conseille l’article « Petite histoire des modèles d’innovation » de Joëlle Forest, enseignante chercheuse à l’INSA Lyon disponible dans les sources.  

 

POURQUOI INNOVER ?

 

L’innovation est au cœur des stratégies d’entreprises. Dans un monde de plus en plus concurrentiel, il est primordial de se démarquer en créant de la valeur, en conquérant de nouveaux marchés ou simplement pour garder sa base clientèle. Cette démarcation peut être effectuée en restant flexible, en proposant un service irréprochable mais bien souvent l’aspect le plus important est d’innover et de montrer ses avantages technologiques, techniques ou sociaux. Il faut cependant porter une attention particulière à la façon de créer, d’inventer, d’obtenir des résultats. Si bon nombre de sociétés souhaitent rapidement innover, peu d’entre eux prennent le temps d’organiser cette innovation.  


Prenons comme exemple la société Dyson fondée en 1991 par James Dyson. Cette marque, aujourd’hui connue dans le monde entier, est partie d’une idée simple: Révolutionner le monde de l’aspirateur.  En 1983, James Dyson invente le premier aspirateur à séparation cyclonique qui permet de séparer les poussières et les saletés de l’air grâce à la force centrifuge. Les poussières sont compactées dans l’aspirateur et perdent leur aspect volatile ce qui permet à l’aspirateur de fonctionner sans sac. Cependant, 5127 prototypes ont été nécessaires afin de trouver la bonne conception ainsi que les bons réglages à l’aspirateur. Un investissement certe conséquent mais qui a permis de révolutionner un secteur mature de l’électroménager. Aujourd’hui, la société Dyson est l’une des entreprises les plus innovantes du monde, et ne cesse de se diversifier (sèche- main ultra rapide, ventilateur sans pales et même voiture électrique). Elle est le parfait exemple d’un retour sur investissement exceptionnel en utilisant l’innovation avec son bénéfice supérieur à 1 milliard de livres sterling en 2018.

Rédigé par Audric MONTIGAUD,  diplomé ISTIA 2015, consultant chez Baldwin Partners.

Sources :

 

FOREST Joëlle, Petite histoire des modèles d’innovation

http://institut-gaston-berger.insa-lyon.fr/sites/institut-gaston-berger.insa-lyon.fr/files/u23/principe_deco_de_linno_jf_vf_auteur.pdf 

Mouvoo, Innover est indispensable ! Pourquoi ?

http://www.mouvoo.com/innover-est-indispensable-pourquoi/

Claude, Le processus d’innovation sociale

https://www.socialbusinessmodels.ch/fr/content/le-processus-d%E2%80%99innovation-sociale

TOULEMONDE Gilles, Les facteurs de performance du processus d’innovation

https://www.knowllence.com/blog-risk-management/facteurs-performance-processus-innovation.html

TEMRI Leïla, Les processus d’innovation : Une approche par la complexité

https://www.strategie-aims.com/events/conferences/14-ixeme-conference-de-l-aims/communications/2525-les-processus-dinnovation-une-approche-par-la-complexite/download

DURIEZ Frédéric, Des innovations de rupture grâce à la méthode C-K

https://cursus.edu/articles/36094/des-innovations-de-rupture-grace-a-la-methode-c-k#.XS2zs-szbRY

BATEL Elise, Mieux comprendre la stratégie Océan Bleu

https://creg.ac-versailles.fr/Mieux-comprendre-la-Strategie-Ocean-Bleu

Christophe Legrenzi, L’innovation avec le “Challenge Storming”

https://www.acadys.com/blog/2016/05/23/challenge-storming-ionnovation/

THIBAUT DE JAEGHER, Les 5 leçons de la méthode Dyson

https://www.industrie-techno.com/article/innovation-les-5-lecons-de-la-methode-dyson.31204

My new Desk, Dyson résultats financiers 2018 http://www.mynewsdesk.com/fr/dyson/pressreleases/dyson-resultats-financiers-2018-la-croissance-rapide-de-dyson-se-poursuit-et-ladoption-de-ses-technologies-sintensifie-a-lechelle-mondiale-2827418

Alain Fernandez  , Les 5 pourquoi

https://www.piloter.org/qualite/cinq-pourquoi.htm

Définition de l’innovation d’Adrien Lecossier

Pas de commentaire

Publier un commentaire