L’industrie du futur ou l’agilité des entreprises

L’industrie du futur vise à augmenter l’agilité des entreprises ingénierie nantes baldwin partners cobotique industrie du futur industrie 4.0 alliance pour l'industrie du futur digitalisation cloud big data conseil consultant

L’industrie du futur ou l’agilité des entreprises

Le concept d’industrie 4.0 peut il réellement augmenter l’agilité des entreprises ?

L’industrie du futur vise à augmenter l’agilité des entreprises. L’industrie 4.0. vise à produire en grande série des produits spécifiques. La transformation des sites industriels en usines connectées passe par la création d’outils de production communicants. ABB et IBM mettent leurs savoirs en commun pour développer une solution pour rendre les machines communicantes. Les capteurs des outils ABB seront liés au machine learning Watson d’IBM pour traiter et analyser les données collectées. La solution co-développée permettra des prises de décisions dans les usines en temps réel.

En analysant le PIB d’un état comme la France, on voit que les activités de service représentent près de 60%, l’industrie compte pour 30 % et l’exploitation des ressources pour 10%. On pourrait s’attendre à ce que les entreprises disposent d’organisations majoritairement orientées services. Et bien non, les organisations orientées services ne représentent qu’une part très réduite d’entre elles. Beaucoup d’entreprises de services ont mis en place une organisation orientée métier, avec une séparation nette au sein de directions dédiées. D’autres ont mis en place des organisations orientées processus et traitent les demandes clients à la chaine comme on assemble une automobile.

Pour être agile, l’entreprise doit :
– Etre à l’écoute de ses clients
– Observer les changements dans leurs attentes
– Réagir très vite pour anticiper leurs nouveaux comportements.

Comment générer davantage d’agilité au sein des entreprises ?

L’industrie du futur vise à augmenter l’agilité des entreprises. Elle réduit les étapes de communications entre la demande client et la mise en place des chaînes de production pour y répondre.

Velum, labellisée vitrine du futur le 4 avril, se lance dans la mise en place de la communication directe entre la demande client et les outils de production. Elle met en place une production grande série de produits spécifiques à la demande. Ses capacités livreront 145 000 références le tout avec un stock réduit.

Sources :

Pas de commentaire

Publier un commentaire