Ferroviaire

Le secteur ferroviaire repart en croissance...

L’ouverture récente à la concurrence du transport ferroviaire en France est conduite dans le cadre des textes communautaires adoptés par l’Union européenne. Pour le directeur de la SNCF, cela induira une réduction des frais de structure et une meilleure productivité, ce qui permettra de faire baisser les coûts de manière à rester compétitifs avec l’avion et la route. D’après le cabinet Roland Berger, la croissance sera portée par le matériel roulant (+5,8%) et la signalisation (+4,9%). Ce même cabinet affirme que le secteur des infrastructures (rails, ballast) restera stable (+0,1%) et que celui des services (maintenance) progressera plus modérément (+2,9%). L’Asie-pacifique a enregistré une croissance de commandes de plus de 6%. Une croissance globale du secteur de plus de 2% est à attendre sur les 4 prochaines années.

Pourtant, la filière européenne, et notamment française, est mise en danger par l’arrivée des asiatiques, – japonais (Hitachi) et chinois (CRRC). L’essentiel de la filière ferroviaire est constituée de PME qui réalisent moins de 50 millions d’euros de chiffre d’affaires.

 

Baldwin Partners propose des solutions de digitalisation de la chaîne de valeur et de conduite du changement pour apporter une réponse pérenne dans ce secteur où la France a depuis longtemps une expertise forte et un rayonnement mondial.