Énergies

le secteur des énergies est en pleine révolution...

Le secteur de l’énergie est en pleine transition. Ce secteur regroupe un grand nombre de sources (nucléaire, pétrole, gaz, solaire, éolien, géothermie, hydraulique etc.) qui fonctionnent suivant des modes différents. Nos clients doivent relever de nombreux défis :

  • Déployer des technologies intelligentes et des solutions digitales
  • Conduire le changement pour accompagner l’innovation
  • Investir dans des infrastructures rentables et évolutives
  • Appliquer les évolutions du marché, les nouvelles politiques énergétiques et les évolutions du cadre réglementaire
  • Renforcer l’excellence opérationnelle et la maîtrise des risques.

Quelques exemples : le secteur pétrolier est fortement impacté par le prix du baril. Ainsi les projets varient très fortement et très rapidement. Un coût du baril élevé permet de lancer des projets très gourmands en investissement comme les forages en grande profondeur. Cependant, si le prix du baril est trop faible ces projets ne se lancent pas ou sont gelés avant la relance du baril pour la poursuite des explorations. Ainsi, sur le marché du pétrole,

les défis principaux concernent la recherche technologique, la flexibilité de la gestion de projet et la performance sur les marchés financiers. Le secteur nucléaire diffère sur une échelle de temps et d’accès. Compte tenu de la durée de conception d’une centrale nucléaire, mais également de la gestion des risques, ces projets sont souvent portés par les états. Les principaux défis de ces projets concernent la mise en relation d’un très grand nombre d’intervenants mais également la gestion de la sûreté nucléaire pour éviter tout accident. Les grands exploitants nucléaires réalisent de gros investissements pour prolonger la durée de vie des centrales et garantir une sûreté maximale des installations.
Les énergies alternatives fonctionnent avec un grand nombre d’intervenants de taille plus modeste. Ces intervenants demandent une performance technologique et financière pour maintenir leurs investissements. Pour garantir la distribution électrique, il est indispensable de suivre et d’anticiper la production en temps réel afin d’ajuster le mix énergétique d’approvisionnement électrique en fonction des ressources disponibles.
La gestion intelligente des réseaux de distribution de l’énergie permet une efficacité accrue. En effet, une des principales sources de déperdition d’énergie (outre la transformation du pétrole par exemple en électricité), concerne le transport de l’énergie.

La modernisation des process est essentielle pour répondre au mieux aux attentes des clients de plus en plus exigeants. La gestion des réseaux est complexifiée par les sources d’énergie qui ont des puissances différentes, une éolienne ne distribuant pas autant d’énergie qu’une centrale nucléaire. Ainsi la gestion intelligente permet de diminuer la tension sur certaines zones, pour l’augmenter sur d’autres. Les zones d’habitations peuvent avoir une électricité de moindre tension en journée au profit des zones industrielles et inversement le soir. Cette gestion intelligente nécessite une connaissance en temps réel des opérations de maintenance des réseaux, de la disponibilité des sources (notamment les prévisions de vents avec les éoliennes) et la mise en réseau de tous les interlocuteurs (pétrole, nucléaire, éolien, hydraulique), afin d’utiliser au mieux les sources d’énergies disponibles au plus près des zones de consommation.

 

Notre digitalisation de la chaîne de valeur vise à réduire les temps de cycles, optimiser les interventions sur les outils de production énergétique, suivre en temps réel la production et enfin optimiser la gestion du réseau.