Suis-je en mesure de me lancer dans l’entreprenariat ?

baldwin partners entrepreneur vision stratégie capable pret

Suis-je en mesure de me lancer dans l’entreprenariat ?

Quinze millions, c’est le nombre de français qui envisagent de créer ou bien reprendre une entreprise. Cette étude, menée en 2019 par OpinionWay, nous montre à quel point l’acte d’entreprendre est convoité et que cette problématique de franchissement vers l’inconnu est partagée par de nombreuses personnes.

Avez-vous déjà réfléchi aux notions qui entourent ce sujet et comment les aborder ? Essayons ensemble d’appliquer la méthode QQOQCP (Qui, Quoi, Où, Quand, Comment et Pourquoi) à notre idée principale. 

 

Quel est le profil de l’entrepreneur ?

Le votre ! Que vous soyez en poste, sans emploi ou jeune diplômé, si l’idée de devenir indépendant vous a déjà traversé l’esprit alors vous êtes concernés par notre problématique. Ce lancement dans l’inconnu sera surement source de joie et de bonheur mais nécessitera de l’investissement et de la passion. Il est important d’associer l’entrepreneuriat à une conviction et non pas une obligation. Chacun d’entre nous possède ses propres rêves alors pourquoi passer sa vie à travailler pour le rêve d’un autre et non pas le vôtre.

Il existe 3 traits de caractère qui jouent un rôle important dans la base d’une entreprise :  

    • Le leader technique sera celui qui connait le produit ou le service et sera là pour le réaliser ou le mettre en œuvre. 
    • Le manager sera en charge de la gestion de l’organisation de l’entreprise au niveau technique et humain.
    • L’entrepreneur sera l’acteur principal de l’évolution de l’entreprise avec une vision futuriste de la situation.

Si vous êtes l’unique protagoniste d’une initiative entrepreneuriale, ce sera donc à vous d’endosser ces 3 rôles et d’assurer le bon fonctionnement de chacun.

 

Quels sont les domaines qui m’animent ?

 

L’envie de création d’entreprise passe par un but qu’on l’on espère atteindre grâce à des objectifs. Ce but est une idée qui vous anime et dans laquelle vous croyez. Toutes vos idées ne seront pas forcément de futures multinationales mais leur concrétisation pourra vous amener à les faire évoluer.

 

Le but est une vision à long terme de la situation dans laquelle vous souhaitez être ou bien que votre entreprise atteigne. C’est une force qui fédère et montre la voie à tous ceux qui s’investissent dans le projet. Il ne faut pas chercher à atteindre une destination donnée sur une carte mais plutôt de maintenir un cap indiqué par une boussole. 

 

Comment y parvenir ? 

Grâce à la définition d’objectifs SMART.

Ces objectifs représentent un moyen d’atteindre votre but et de constater l’avancement de votre projet. Ils seront le fil conducteur des axes d’évolution que vous souhaiterez mettre en place dans votre entreprise.

 

Ai-je une vision du marché que je souhaite atteindre et conquérir ? 

Cette question est étroitement liée à votre but. L’étendue de votre entreprise dépendra forcément de la vision vers laquelle vous voulez la mener. Il est donc important de bien cibler le marché et de connaître ses besoins

 

Il existe aujourd’hui une multitude d’articles spécialisés qui expliquent les étapes à suivre et les moyens à mettre en place pour définir clairement le comportement des consommateurs. Voici quelques outils qui vous seront utiles : matrice PESTEL, les 5 forces de porter et la matrice SWOT. Sachez exploiter tous les moyens disponibles à votre disposition comme des écoles d’ingénieurs et de commerce qui pourront vous aider dans cette réalisation. Gardez un oeil sur la concurrence et ne négligez pas les petites actions comme la recherche des tendances grâce aux outils Google Trends ou Alerts. 

 

L’idée est de simplement vous faire prendre conscience que cette étape est vitale pour la survie de votre futur projet d’entrepreneuriat. Rappelez-vous : il n’existe pas de marché sans produit ; il n’existe pas de produit sans marché.

 

Suis-je prêt à créer une entreprise ?

 

Le moment de se lancer dépend d’un critère majeur : votre motivation ! 

 

“Starting a company is like eating glass and staring into the abyss”. Cette citation d’Elon Musk illustre parfaitement l’engagement et l’implication que cela nécessite d’un point de vue personnel.

 

Il serait également légitime que le contexte de la société apparaisse comme un paramètre influent. Certains facteurs sont impossibles ou très difficiles à anticiper et particulièrement l’évaluation de leurs impacts. Dans ce cas, toutes les perspectives de lancement ou d’évolution sont remises en cause. Cependant, ce contexte sociétal n’est pas une fatalité. Une étude de marché correctement réalisée prend en compte un maximum de facteurs et utilisant les outils adaptés.

 

Quels sont les moyens à mettre en place ?

 

Moyens consommateurs:

Malgré la confiance que vous porterez dans votre produit ou service, il sera indispensable de mettre en place une stratégie marketing pour assurer la création de votre clientèle. Dans cette démarche, il est important de mettre de côté vos souhaits, vos visions et vos intérêts et vous focaliser exclusivement sur vos consommateurs. 

 

Les perceptions de vos clients sont basées sur une multitude de critères irrationnels comme les couleurs, les formes, les sons et les odeurs. Le cerveau traite ensuite ,de manière inconsciente, tous ces éléments pour créer des émotions. Chaque client aura ses propres attentes qui résulteront de son vécu. L’objectif sera alors de cibler uniquement les besoins perçus. Etre objectif c’est bien mais satisfaire un sentiment client c’est mieux !

 

Moyens humains :

L’organigramme n’est pas réservé qu’aux grandes structures ! Ce système d’information est utilisé dans la majorité des entreprises et s’avère nécessaire pour éviter le chaos au sein des équipes. Les rôles d’actionnaires et d’employés seront alors attribués avec des périmètres définis en termes d’engagements et de responsabilités. Ne négligez pas cet outil même si votre nom doit apparaître dans toutes les cases.

 

A partir du moment où chaque personne connaît son rôle, il faut maintenant définir un système de management. Ce processus vise à garantir une expérience similaire à chaque client de votre entreprise. Pour vulgariser cela, il faut imaginer que chaque poste de votre structure aura une fiche descriptive de son activité afin de limiter, dans la mesure du possible, le besoin de prendre des décisions. Il va de soi que tout système est évolutif et n’est pas une entrave aux propositions d’axes d’améliorations. 

 

Le dernier point du facteur humain est la stimulation du personnel. L’idée est de véhiculer le but de l’entreprise à travers des valeurs humaines afin de créer une communauté soudée et décidée à travailler pour une structure agissant dans et pour le monde. On peut apparenter cela à un jeu. Ce jeu, auquel tous les employés s’adonneront, contient des règles qui seront la conception que vous avez du monde. La communication est importante et influencera le degré d’implication de vos employés.

 

Quelles sont mes motivations ?

 

Une des réponses à cette question serait la philanthropie. Comme sa définition l’indique, un philanthrope est une personne qui a pour but daméliorer la vie de ses semblables. La principale motivation de l’entrepreneuriat serait alors le plaisir de se sentir utile aux autres et de simplifier ou d’améliorer leur vie grâce à la mise en place de produits ou de services. 

L’accomplissement personnel est aussi source de réponse. Comme abordé précédemment, travailler pour son rêve et non pas celui d’un autre sera source de fierté et d’épanouissement pour tout entrepreneur. 

Le dernier point serait l’argent qui, ne nous le cachons pas, est une source de motivation pour beaucoup de personne. L’entrepreneur qui souhaite se lancer dans la création d’entreprise recherche inévitablement l’indépendance financière. Toutefois, la cupidité ne sera jamais aussi motrice que la passion. Tôt ou tard, elle fera défaut à celui qui ne vit qu’à travers le profit. 

Pour conclure..

L’entrepreneuriat est donc une aventure accessible à tous ceux qui souhaitent consacrer suffisamment d’énergie et d’investissement dans leur but. La mise en place d’objectifs permettra d’évoluer et de percer un marché ciblé afin de créer une structure pérenne. Le facteur humain sera également un élément primordial que ce soit au sein de l’équipe ou bien des futurs clients. Enfin, toutes les notions abordées précédemment sont basées sur de la théorie ou des retours d’expériences de professionnels. Il faut donc garder en mémoire que le risque zéro n’existe pas mais la détermination et la rigueur investies seront de puissantes armes pour la réussite de votre projet.

1  : pour l’UAE avec le soutien de la Fondation Le Roch-Les Mousquetaires à l’occasion du 26ème salon des Entrepreneurs

 

[email protected]  +33 (0) 2 85 52 68 39 

Rédigé par Antoine ROCHEREAU, diplômé EIGSI, Consultant Baldwin Partners

Sources :

Pas de commentaire

Publier un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies. En savoir plus