La France, une terre d’innovation grâce à l’Industrie du futur ?

ingénierie nantes baldwin partners cobotique industrie du futur industrie 4.0 réalité augmentée cybersecurité digitalisation chaine de valeur cloud big data conseil consultant La France, une terre d’innovation grâce à l’Industrie du futur ?

La France, une terre d’innovation grâce à l’Industrie du futur ?

La France, une terre d’innovation grâce à l’Industrie du futur ?

La France, une terre d’innovation grâce à l’Industrie du futur ?

L’industrie 4.0 transforme tout à la fois les produits, les usines et le business. Nous sommes convaincus que la vraie révolution provient du tournant issu de la versatilité de la demande. Nous constatons depuis 10 ans un cycle de réduction des coûts (Réduction des stocks, optimisation des réseaux logistiques, augmentation des efficiences de production), de sous-traitance et de délocalisation. La France, une terre d’innovation grâce à l’Industrie du futur ? Nous sommes amenés  à penser que oui.

C’est toute la chaîne de production qui est appelée à intégrer son double numérique. Cela en intégrant des machines beaucoup plus flexibles, avec des techniques de production piochées dans les briques technologiques existantes (réalité augmentée, géolocalisation de pièces, digitalisation, cobotique, exosquelette, livraison de pièce par drone). La révolution vient de l’utilisation optimale de tous les moyens coûteux. De fait, il n’y a aucune raison d’être non compétitif par rapport à des pays émergents à partir du moment où on travaille sur l’efficacité. Le principe est d’avoir une avance technologique sur les produits et sur la façon de produire pour compenser les coûts de main-d’œuvre qui sont plus élevés en France. Ayant conservé notre ingénierie, une des clés est de permettre potentiellement de rapatrier en France des sous-traitances délocalisées dans des pays à moindre coût.

 

Convergence forte entre informatique et informatique industrielle / La Digitalisation de la chaîne de valeur

L’industrie 4.0 est liée à la transformation digitale, incluant l’informatique, matériels et logiciels, permettant aux entreprises de créer une intégration sans couture des process entre la conception des produits, la planification, l’ingénierie de production, jusqu’au support. Traditionnellement, la fabrication a longtemps été séparée de l’informatique régissant l’administratif et le commercial. Du fait de la transition numérique, les nouveaux process de fabrication exigent un mixage des compétences entre ingénierie, fabrication et technologies de l’information. Le digital, au-delà de la dimension technologique qu’il induit, transforme les modèles économiques, les organisations et les frontières de l’entreprise, les modes de management… Si presque toutes les organisations ont repensé la relation client/candidat au travers d’un nouvel outillage et de nouvelles postures, elles ont besoin de repenser la relation avec leurs collaborateurs à l’ère du digital, et appréhender les changements structurels associés.

Internet des Objets / Big Data / Cybersécurité

L’automatisation de l’usine intelligente passe par l’intégration de technologies comme l’Internet des objets : capteurs, senseurs et mécanismes captant et envoyant des informations (température, taux d’humidité, usure, mouvements, pression…). Des informations sont envoyées en continu à un logiciel. Soit pour déclencher une action (adaptative, corrective ou nouvelle), soit pour les soumettre à des algorithmes afin de détecter des anomalies, synthétiser des tendances facilitant une prise de décision ou le déclenchement d’une action sur une machine.

Le Big Data aide à analyser de très gros volumes d’informations et à soumettre le résultat à des modèles d’analyses pour prendre des décisions. Ainsi, l’analyse en temps réel des informations provenant des machines en usine favorise la détection d’anomalies dans le cadre d’une maintenance prédictive.

Le cloud apporte souplesse et flexibilité. En effet, il offre à l’industriel une puissance de calcul illimitée. Côté cybersécurité, les informations sont sécurisées lors du transit et pendant leur stockage par un chiffrement de haut niveau (avec audits des certifications industrielles). En outre, les datacenters modernes proposent une liaison de télécommunication dédiée directement connectée à l’usine.

Sources :

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/l-industrie-du-futur-la-france-se-prepare-au-futur-de-son-industrie-748168.html

https://www.lesechos.fr/thema/030408999792-au-coeur-dune-usine-40-pilote-2098095.php

https://www.lesechos.fr/thema/030399259753-la-mutation-est-deja-une-realite-2098018.php

http://www.usinenouvelle.com/editorial/le-cetim-publie-une-cartographie-de-la-recherche-francaise-en-fabrication-additive.N560098

https://www.forbes.fr/technologie/intelligence-artificielle-une-opportunite/

https://www.aerobuzz.fr/industrie/les-gifas-accompagne-les-pme-vers-plus-dexcellence-industrielle/

https://www.ladepeche.fr/article/2017/07/14/2612379-latecoere-pose-la-premiere-pierre-de-son-usine-4-0-0.html

http://www.cattoire.com/saunier-duval-obtient-le-label

http://www.ilo.org/global/about-the-ilo/newsroom/news/WCMS_561917/lang–fr/index.htm

http://www.largeur.com/?p=4935

http://www.latribune.fr/economie/france/quelle-est-la-strategie-industrielle-de-la-france-745594.html

http://www.lemondeduchiffre.fr/le-magazine-de-la-profession-comptable/unes/282003-croire-en-lindustrie-du-futur-et-au-futur-de-lindustrie.html

Pas de commentaires

Vous devez être logged in pour poster un commentaire.